ACSR: Stage autour du “PAYSAGE SONORE” 2016 (Belgique, Bruxelles)

Description de l’atelier :
Cet atelier tentera de penser le paysage sonore comme pratique, comme approche. Partir du paysage en s’éloignant de sa référence à la vue panoramique sur la route des vacances permettant de l’admirer. Penser le paysage à la manière des peintres, définissant chaque détail minime d’une grande fresque. Utiliser les sons comme matière première et décrire ensemble un espace, un lieu, une personne, une idée, un voyage physique ou mental… S’éloigner de la recherche de réalisme (si la réalité existe) pour traduire en son une expérience ou une sensation. Repenser le point de vue, le point d’écoute.
À cela s’ajoute la notion temporelle du son, nous offrant la possibilité d’une construction, d’une narration : raconter une histoire, si abstraite soit-elle, avec un début et une fin. Donner des pistes pour que l’auditeur construise sa propre histoire, son image mentale, et lui laisser le plaisir de l’interpréter, de l’imaginer. Élaborer un discours en s’éloignant des mots, cherchant dans chaque son sa part d’information, de mémoire ou de document, de prise de position, de potentiel politique.
Travailler l’écoute comme outil principal de partage, à travers un travail sonore collectif qui se réalisera durant le stage.

Durant les 5 jours, seront abordés et mis en pratique :
– l’écoute in situ
– l’écoute de plusieurs pièces et références sonores
– la définition d’un projet sonore collectif
– la prise de son. avec ses différentes techniques, comme pilier du travail sonore
– le montage son et la construction sonore
– le mixage et la réalisation finale d’un travail sonore collectif

Connaissances requises :
– avoir déjà enregistré des sons avec un enregistreur (de n’importe quel type)
– avoir déjà utilisé un logiciel de montage (son ou image)

Contenu détaillé :
Présentation des participants, de l’atelier, des attentes de chacun…
Technique de prise de son et microphones: mono/stéréo, binaural, stéréo XY, stéréo AB Ortf, stéréo MS, stéréo AB Omnidirectionnel, surround double-MS.
Exercices : enregistrements des mêmes sons avec différents micros (ambiance fixe, suivi d’une action, gros plan sonore et plan lointain) puis écoute comparative, discussion et détermination des avantages/inconvénients pour chaque configuration.
Notion de paysage sonore, écoute d’exemples et de pièces sonores, définition et contre-définition, limite du terme. Aborder l’idée de « mapping sonore ».
Références : Raymond Murray Schafer, Pierre Schaeffer, Pierre Henry, Luc Ferrari, Chris Watson, Barry Truax, Andreas Bick, Joaquin Cofreces, Yannick Dauby, Nicolas Perret, « Week-end » (Berlin)…
Exercice : écoute à oreille nue d’un espace, balade sonore
Exercice commun de création sonore, paysage sonore (tout au long des 5 jours) :
– faire la connaissance d’un espace, chercher ensemble à penser le discours.
– définir une liste d’éléments et penser quand les enregistrer et comment.
– étudier comment « fictionnaliser » certains éléments du réel, comment retranscrire au mieux une « sensation sonore »
– prise de son (en groupe) et écoute commune.
– détermination des sons à utiliser
– construction (en groupe) de séquences autonomes
– structuration de la pièce sonore, confrontation avec l’idée de départ
– mixage final
– export et finalisation, mise en ligne, séance d’écoute

Le nombre de participants : 8 personnes maximum
La période :  27 Juin au 1er Juillet 2016 de 10h-18h
Où : à l’acsr  – 49, rue St-Josse 1210 Bruxelles
http://www.acsr.be/stage-autour-du-paysage-sonore-avec-felix-blume/