MEDIAPART: Prix Pierre Schaeffer à Felix Blume “Les cris de Mexico”

Membre du jury du Prix (radiophonique) Pierre Schaeffer, j’ai eu beaucoup de plaisir à découvrir Los gritos de Mexico (Les cris de Mexico City) de Felix Blume. Vivant au Mexique, ce jeune ingénieur du son français concourait avec une œuvre personnelle très différente de ses emplois habituels. Le clou de sa pièce de vingt minutes est une polyphonie des vendeurs ambulants, probablement reconstituée en studio, rappelant les célèbres Cris de Paris, eux-mêmes enregistrés au début du XXe siècle forcément à l’écart de la rue. Ils renvoient aux premiers déphasages de Steve Reich, et évidemment à Oulez ouÿr les cris de Paris ? de Clément Janequin ou aux Cris de Londres d’Orlando Gibbons. Plus loin les prières murmurées répondent aux manifestants scandant “El pueblo unido jamás será vencido”, les mariachis et les catcheurs se disputent l’ambiance de la ville, même si l’on peut parfois regretter l’ordre des séquences, plus arbitraire que dramatiquement articulé. La plasticité des enchaînements ne suffit pas à mettre en valeur la dialectique théâtrale, écoute critique qui pourrait s’installer au delà de la virtuosité technique. Les ambiances sonores sont néanmoins saisissantes et le pari de transformer la ville de 20 millions d’habitants en ville sonore réussi comme celui d’archiver un univers qui risque de disparaître à l’image du lac englouti sous cette ancienne île ! Le site de Felix Blume offre également de superbescartes postales sonores du Vénézuela, du Mali et d’Argentine, des sons seuls enregistrés lors des tournages cinéma auxquels il participe, un florilège de chants de coq et quantité d’autres pépites comme ce jeu qui consiste à combiner 300 sons à votre gré !
https://blogs.mediapart.fr/jean-jacques-birge/blog/290115/prix-pierre-schaeffer-felix-blume-les-cris-de-mexico-grand-prix-phonurgia-nova-amandine-casa