Mémoire de Fer

English / Español / Français

Un système de transducteurs fait résonner une muraille de fer, la transformant en une sorte de haut-parleur modifié. La superficie amplifie les enregistrements sonores collectés par l’artiste durant les manifestations contre la réforme énergétique, en 2013, dans la ville de Mexico. Il a utilisé des microphones de contact, placés sur les barrières installées par la police. Les sons enregistrés et transformés par Félix Blume sont ceux des pierres utilisées par les manifestants pour frapper les barricades.

Sculpture en fer (3,5 x 3,10 x 1,10m), vibreurs acoustiques, amplificateurs, reproducteur audio et enregistrements sonores.

Commissaire d’exposition : Carlos Prieto
En collaboration avec Taller Pico de Gallo:
 Ricardo Ángeles Reyes, José Ariel Iraolagoitía Romero, Carlos Delgadillo Miranda et Fernando Ben Israel Acuña Ramos.
Gestion de la donation à la UAM: Patricia Tovar
Merci à : Andres Blume, Sara Lana, Gabriel Lecup, Adriana Santiago et Ana Cecilia Medina.
Expositions: CTM (Berlin, 2017), Ex Teresa (Mexico City, 2018), MMAC Cuernavaca (Mexico, 2018-2019), UAM Xochimilco (Mexico City, 2020, Installation Permanente)

PRESSE:
Resurrecciones de la Materia, un diálogo y otro, Jeronimo Mx par Jessica Díaz (Espagnol)
Es rauscht und klingt und kracht, Article dans TAZ.de (Allemand)
Angriff auf den Wahrnehmungsapparat, Article dans Berliner Zeitung (Allemand)