July 05, 2017

Radio Station Essence : Entretien avec Félix Blume

Captura de pantalla 2017-07-05 a las 10.55.10

Entretien avec Félix Blume qui nous dédicace sa pièce “Jack the pump”. La chorale des pompes à essence et autres bijoux sonores à retrouver en écoute sur https://soundcloud.com/radio-stationessence/entretien-felix-blume
Share this:

February 14, 2017

Headphaune #6: with Félix Blume / “Décomposer pour recomposer”

Headphaune Felix Blume

FRANÇAIS
Ce mois ci, c’est Félix Blume qui se prête au jeu de notre série Headphaune.
Félix Blume est preneur de son pour le cinéma. Il parcourt le monde les micros à la main et les oreilles au vent, de Grèce jusqu’en terre de feu, du midwest américain jusqu’aux rues de Mexico. Et c’est d’ailleurs à Mexico City que Félix Blume a posé ses valises.
Collectionnant les prises de son brutes et inouïes, il développe depuis 2012 un travail dissocié de l’image et compose d’inspirantes créations radiophoniques. Des cartes postales pour Arte Radio, jusqu’à Fuga – une pièce composée spécialement pour la première Phaune Box de Phaune Radio – rencontre avec Félix Blume, un écouteur patient, attentif et sensible.
ENGLISH
This month, it’s Félix Blume’s turn to play the game of our Headphaune series.
Felix Blume is a sound-engineer. He travels the world with microphones in his hand and ears in the wind, from Greece to Tierra del Fuego, from the American midwest to the streets of Mexico City. And it’s also in Mexico City that Felix Blume has settled down. Collecting raw and unheard-of sound recordings, he has been developing since 2012 a work dissociated from image and composes many inspiring radio creations. From sonic postcards for Arte Radio up to Fuga – a piece composed especially for the very first Phaune Box by Phaune Radio – let’s meet Félix Blume, a patient, attentive and sensitive listener.
https://soundcloud.com/phaune-radio/headphaune-6-avec-felix-blume

 
Share this:

January 24, 2017

LA ESCUCHA, UN ACTO DE RESISTENCIA – Kaja Negra

Kaja Negra

La invitación resultó atractiva: «Una caminata sonora por diversos parajes del mundo, échenle oído, no se van a arrepentir», dijo en un tuit la editora y escritora Mónica Nepote. Era la tarde del 1 de mayo de 2016. El tuit contenía un enlace que dirigía a la siguiente dirección: escuchatorio.net
¿Qué era eso? Ingresé a su sitio web para averiguar y supe que Escuchatorio es «un espacio que reposiciona la escucha como un ejercicio político». De inmediato empecé a revisar lo que habían publicado a través de sus redes sociales: «Escucha tus pasos…», leí en los primeros caracteres de un tuit publicado ese mismo 1 de mayo de 2016 a las 6:59 de la mañana. Decidí prestar oído e ingresar a distintos enlaces. Mientras mi cuerpo permanecía inmóvil, algo se produjo en mí: caminé a través de sonidos. Y nació la inquietud: ¿Cómo surgió esta iniciativa?
TEXTO Y FOTOS: LIZBETH HERNÁNDEZ

http://kajanegra.com/la-escucha-un-acto-de-resistencia/
Share this:

December 08, 2016

Phaune box, un étrange objet sonore pour auditeurs curieux dans Télérama

captura-de-pantalla-2017-01-02-a-las-19-44-58

“Qu’est-ce qui vous fait fuir ?”
La webradio Phaune a posé la question à sept artistes et compilé leurs réponses dans sa Phaune Box, un drôle d’objet sonore.

Les familiers de Phaune Radio le savent bien. Lorsque la webradio annonce une « expérience d’écoute inédite, sauvage, et sans bord », elle tient ses promesses. Cette fois-ci, le cabinet de curiosités sonores dédié à la création radiophonique a concocté pour ses auditeurs une Phaune Box, un album numérique réunissant sept artistes autour d’une même question : « Qu’est-ce qui vous fait fuir ? »
Félix Blume, jeune ingénieur du son installé au Mexique, s’est rendu à Lecheria, un quartier populaire au nord de Mexico. Carrefour des trains de marchandises qui desservent l’Amérique centrale et ses alentours, ce lieu est donc un « passage obligé » pour les migrants qui cherchent à rejoindre les Etats-Unis en se cachant dans ces trains. « Fuga » donne à entendre, pêle-mêle, des bruits de pas saccadés, des aboiements, des cliquetis métalliques, le crissement des roues sur les rails. Et laisse sourdre des voix qui répètent, comme une incantation, « tierra blanca, tierra negra, tierra blanca… ».
http://www.telerama.fr/radio/phaune-box-un-etrange-objet-sonore-pour-auditeurs-curieux,151004.php
Télécharger le PDF

Share this: