Choeur Informel

English / Español / Français

Prenant comme point de départ l’observation et l’écoute attentive des vendeurs ambulants de la rue Moneda, dans le centre historique de la ville de Mexico, cette pièce propose une double lecture, visuelle et sonore. Dans un premier temps, les crieurs ont été enregistrés séparément. Ensuite, en référence à une série de cartes postales parisiennes de 1901, Godínez Nivón a réalisé les illustrations de chacun des vendeurs dont le son a été enregistré. Le visiteur peut ouvrir et fermer les boîtes pour regarder chaque illustration, et laisser s’échapper le son qu’elle contient, décidant, par cette même action, le nombre de voix qui vont composer ce choeur informel. Texte de Tito Rivas

Projet de Daniel Godínez Nivón et Félix Blume.
Expositions:
 Ambulant Polyphony (Fonoteca Nacional, Mexico City, 2016), La ciudad está allá afuera (Centro Cultural Tlatelolco, Mexico City, 2016-2017), MASIN Sinaloa (Sinaloa, Mexico), Faro Aragon (Mexico City, 2017), Modos de oír. Prácticas de arte y sonido en México (Ex Teresa, Mexico City, 2018-2019), Avec les voix: Irma, Norma, Edith, Carlos, Allison, Emiliano, Paco, Bryan, Remedios, Juan-Manuel, Gustavo, Víctor, Jesús y Abraham.
Design électrique: Cecilia Sánchez Nava
Design graphique: Diego Aguirre
Menuisier: Santos Castro Hernández
Website Daniel Gódinez Nivón
PRESSE: El Semanario (por Iracema de Andrade)

Pictures during Ambulant Polyphony (Polifonía Ambulante) presented at the Fonoteca (Mexico City, 2016)

Pictures during La ciudad está allá afuera presented at Centro Cultural Tlatelolco (Mexico City, 2016-2017)

Pictures during Encuentros de Arte at Faro Aragon (Mexico City, 2017)

Pictures during Modos de Oír, Prácticas de arte y sonido en México at Ex Teresa Arte Actual (Mexico City, 2018-2019)

Cartes Postales